« Débordements industriels : face à une contamination par l’amiante, mobilisations citoyennes et (in)action publique »

 

Le 12 novembre dernier, le Giscop93 – avec le soutien de l’Université Paris 13, du Cerlis (Université Paris-Descartes), de l’IDHES (Université d’Evry Paris Saclay), de la Région Île-de-France – organisait un colloque intitulé « Débordements industriels : face à une contamination par l’amiante, mobilisations citoyennes et (in)action publique » au Centre de colloque du Campus Condorcet (programme en PJ).

 

Ce colloque entendait rendre compte d’une mobilisation initiée il y a plus de 20 ans et toujours en cours, en lien avec une contamination environnementale à l’amiante, à l’origine des maladies et décès de plus de 240 personnes.

 

En 1990, une petite usine de broyage de minerais située au cœur d’un quartier pavillonnaire, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), cesse ses activités. Quelques années plus tard, un riverain, Pierre Léonard, âgé de 49 ans, décède d’un mésothéliome, un cancer de la plèvre dû à l’amiante. Sa sœur et son beau-frère, Nicole et Gérard Voide, parviennent à identifier la responsabilité du CMMP et d’autres victimes. Ils alertent alors dès 1998 les pouvoirs publics et les autorités sanitaires, revendiquant notamment la sécurisation du site, sa déconstruction et dépollution des sols, la recherche de toutes les personnes exposées et la mise en place d’un dispositif de suivi médical et social.

 

Programme

 

Présidence du colloque : Nicolas Hatzfeld (historien, IDHES, Université d’Evry)

 

9h : Accueil introductif par Christophe Coutanceau (directeur du Giscop93) et Nathalie Ferre´ (présidente du Comité directeur du Giscop93)

 

Allocution de Karine Lanchas-Vicente, adjointe au maire d’Aulnay sous-Bois, en charge de la santé

 

Allocution, Pierre Laporte, vice-président du Conseil départemental en charge de la santé

 

9 h 45-10h15 : Gérard et Nicole Voide (collectif des victimes et riverains du CMMP/Ban Asbestos France), Retour sur vingt-cinq ans d’action citoyenne pour le droit à la santé

 

10h15-10h45 : Alain Bobbio (président de l’ADDEVA 93), Déconstruction et désamiantage: un combat pour éviter de nouvelles victimes ; Discutant : Pascal Estier (architecte et ancien maire des Ancizes/Puy-de-Dôme)

 

11h15-12h : François Lafforgue (avocat) et Annie The´baud-Mony (directrice de recherche honoraire Inserm), Quand l’action juridique rejoint l’action citoyenne ; Discutante : Nathalie Ferré (professeure de droit privé, Université Paris13)

 

12h30-14h : Pause Déjeuner

 

14h-14h45 : Émilie Counil (chercheuse à l'Ined) et Hubert Isnard (médecin de santé publique), Fonder la décision sur les preuves? Retour sur les étapes d'une démarche d'enquête innovante en santé publique ; Discutant : Luc Ginot (directeur de la santé publique, ARS Île-de-France)

 

14h45-15h30 Léa Prost (doctorante en géographie de la santé, EA3482 Lab'Urba - Université Paris Est) et Benjamin Lysaniuk (chargé de recherche au CNRS (MàD de l'IRD), UMR Prodig/Paris, Universidad de Los Andes/Bogota), Analyses géographiques du risque sanitaire lié à des usines d'amiante : perspectives franco-colombiennes ; Discutant : Robert Halifax (secrétaire général de Aulnay-Environnement)

 

15h30-16h15 : Anne Marchand (sociologue, post-doctorante au Giscop93, IDHES Université d’Evry), mobilisation citoyenne et (in)action publique ; discutant : Francis Judas (syndicaliste, association les Amiantés du Tripode/Nantes)

 

16h30-18h : Table ronde : Eric Jonkheere (Association Belge des Victimes de l’Amiante, Bruxelles), Alfredo Menéndez-Navarro (Professeur d’Histoire des sciences, Université de Grenade, Espagne), Fulvio Aurora (Medicina Democratica et Ban Asbestos, Milan), Dario Mirabelli (Epide´miologiste, Université de Turin, Italie)

 

18h : Conclusion du colloque par Nicolas Hatzfeld, (historien, IDHES, Université d’Evry)

 

Ce colloque conclut un programme de recherche « Pollution industrielle, contamination environnementale (Amiante) par le Comptoir des Mine´raux et Matières Premières d’Aulnay-sous-Bois (93) : enjeux citoyens et scientifiques », mene´ dans le cadre d’une convention entre le GISCOP 93 (Universite´ Paris 13) et le Conseil Régional d’Ile-de-France, en réponse a` l’Appel à projet « partenariats institutions, Citoyens pour la Recherche et l’Innovation » (PICRI, 2016 – 2019) ».