D E C E M B R E 
Article de Ouest France de Décembre 2008 : Le départ de Brest de l'ex-Clemenceau est retardé. L'ex-porte-avions Clemenceau, actuellement localisé à Brest, n'arrivera pas avant fin janvier au Royaume-Uni où il doit être démantelé. Ce retard est causé par la découverte de parasites sur sa coque, selon le capitaine de son futur port d'accueil. "Il y a un problème d'espèces étrangères sur la coque", a expliqué le capitaine Jerry Drewitt, responsable des ports de Tees et Hartlepool (nord-est de l'Angleterre). Une algue asiatique, la laminaria japonica, et un mollusque originaire d'Amérique du nord, la crépidule, ont, selon lui, été découverts sur le fond de la coque. "Comme ces deux espèces ne sont pas présentes au Royaume-Uni à l'heure actuelle, l'Agence de l'environnement a dit que la coque devait être nettoyée avant que le navire puisse venir ici", a poursuivi M. Drewitt. L'information a été confirmée par la préfecture maritime de Brest. L'ex-fleuron de la marine française est donc désormais attendu à sa destination finale le 25 ou le 26 janvier, après environ quatre jours de remorquage. Par le passé, la préfecture maritime de l'Atlantique, à Brest, avait pour sa part indiqué que le bateau partirait mi-décembre.La coque sera donc "grattée début janvier", ce qui ne devrait pas "prendre plus de quatre jours", a précisé la préfecture. Ce nettoyage s'inscrira dans le cadre des travaux de préparation de la coque, suspendus pendant les fêtes, qui reprendront début janvier

Première rencontre européennes des victimes de l'amiante à Strasbourg organisée par le mensuel mutualiste Viva (les victimes témoignent)

Clemenceau : l'association Mor Glaz s'adresse au Premier Minitre dans un communiqué de presse du 13/12/2008

EDF condamné par la Cour d'Appel de Paris pour exposition de ses salariés aux produits dangereux (dont l'amiante). Communiqué Mines-énergie CGT du 12/12/2008

Le lobby de l'amiante à l'oeuvre à Bruxelles : communiqué de presse du 12.12.2008 de Ban Asbestos France et lettre au Directeur Général du Travail demandant l'annulation de toutes les dérogations sur l'amiante

 Vendredi 5 Décembre, le Parquet général a confirmé la mise en examen pour "homicides et blessures involontaires" d'un ancien médecin du travail et de 6 anciens directeurs d'une usine polluée à l'amiante de Condé-sur-Noireau (Calvados). Le groupe Ferodo-Valéo était spécialisé dans la fabrication de plaquettes de freins et de systèmes d'embrayage. L'usine a employé jusqu'à 2500 personnes dans les années 1970.

 

N O V E M B R E
 Après l'autorisation du Ministère anglais d'importer l'ex-Clemenceau à Hartlepool, la France vient également de donner son aval pour son exportation. Mais une association brestoise AE2D tente d'empêcher son départ et s'apprête à introduire un recours auprès du Tribunal Administratif de Rennes contre cette exportation (article paru dans la presse de Bretagne).

Communiqué de presse du 27 Novembre de Ban Asbestos France (la 4ème conférence des parties à la convention de Rotterdam n'a pas reconnu le droit à l'information des peuples exposés à des substances dangereuses)

"Le Clemenceau prend-il l'eau ?" vidéo à partir de Ma-Tvideo France3 Bretagne

L'amiante chrysotile échappe à nouveau à l'inscription sur la liste des produits dangereux (communiqué AFP 04/11/2008)

 

O C T O B R E
L'opinion publique bouge au Québec (article de presse publié le 27 Octobre sur cyberpresse.ca)

Lettre au Directeur Général du Travail le 27 Octobre demandant l'annulation de toutes les dérogations sur l'amiante

Communiqué de presse du 23/10/2008 de Ban Asbestos France contre l'obstruction de l'inscription du chrysotile dans le champ d'application de la Convention de Rotterdam

Dépêche du 16/10/2008 de l'agence italienne Ansa (Eternit/cancers dus à l'amiante)

Nouvelle donne dans la bataille sur le démantèlement du Clemenceau. La Cour d'Appel de Londres donne le feu vert à la contestation de l'importation de substances toxiques du navire français. Voir l'article du journal "le mail de Hartlepool" du 18 Octobre

Article d'Henri Pezerat (toxicologue, directeur de recherche honoraire au CNRS) dans la revue n° 100 du Groupe Préventique sur la cancérogénéité du chrysotile (variété d'amiante) en opposition aux conclusions des études invoquées par les lobbies de l'amiante.

"Ni responsables ni coupables pour l'amiante ?" Article paru dans le Canard Enchaîné du 15 Octobre 2008 au sujet de l'instruction du dossier pénal Amiante au Tribunal de Paris

Appel à la solidarité pour des travailleurs de l'enlèvement d'amiante qui occupent leur usine à Bondy

Communiqué de presse d'appel à la MANIFESTATION NATIONALE DES VICTIMES DE L'AMIANTE - SAMEDI 11 OCTOBRE 2008 à PARIS. Des organisations de la société civile (dont Ban Asbestos France) lancent un appel citoyen pour un encadrement et une transparence des actions de lobbying en direction des instances de décisions publiques" jeudi 9 Octobre de 11 H à 12 H 30 à l'Assemblée Nationale (tout le dossier et signatures sur le site : http://www.adequations.org/spip.php?rubrique241)

 

S E P T E M B R E

Sortie du livre de Maria Roselli "Amiante et Eternit" fortunes et forfaitures (présentation de l'ouvrage, conditions et commande aux Editions d'en bas) Possibilité de commande chez Gibert Joseph: 26,30,32,34 Bd. St Michel 75006 Paris (au 3ème étage) Tél: 01 44 41 88 88 - Fax: 01 44 41 88 50 au prix: de 20.

Les 27 et 28 Septembre, les Associations (dont Ban Asbestos France) ont fait signer une pétition lors du Forum des Associations à Aulnay-Sous-Bois (400 signatures + 135 revenues par la Poste au 11/10/2008) afin d'exiger le respect de la réglementation amiante (mise sous bulle) pour la décontamination-démolition de l'ancienne usine CMMP.

Le 18 septembre la Cour d'Appel de Paris a reconnu aux allocataires ACAATA de l'usine ZF Masson le droit de percevoir pour leur retraite 100% de leur ancien salaire et non plus 65%. Ce sera une référence pour la jurisprudence lors de jugements ultérieurs. Plusieurs dizaines de milliers d'anciens et actuels allocataires sont concernés.

 Le démantèlement du Clemenceau en Angleterre (démantèlement au rabais, sous-traitance probable des risques vers des travailleurs n'ayant pas les moyens d'exiger le respect de leurs droits et de leur dignitié)

 

 

A O U T

Appel au Premier Ministre Canadien pour que cesse le blocage de la Convention de Rotterdam

 

J U I L L E T

Un ancien médecin du travail mis en examen à Dunkerque pour "homicide involontaire"

Souscription de l'ouvrage de Maria Rosseli "Amiante et Eternit - fortunes et forfaitures"

 Préretraite amiante ACAATA - la bataille pour le maintien du revenu des salariés. Communiqué de presse du 3 Juillet 2008 (la Société AHLSTROM condamnée)

 

J U I N
"Mortel amiante" film réalisé par des journalistes de France3 Corse sur la problèmatique des terrains amiantifères. Sommaire du mardi 17 Juin.

La principale confédération syndicale canadienne se prononce pour l'élimination graduelle de l'amiante chrysotile

Reportage sur le cmmp mardi 3 Juin au JT de France3 (vidéo du site monaulnay.com au 04/06/08)

 

M A I
Pour l'évolution de la réglementation Amiante, propositions de Ban Asbestos (lettre du 31 Mai)

Victimes de l'amiante en Suisse : tract de CAOVA .

Dossier sur le site CMMP dans le numéro de Mai 2008 de la Ville d'Aulnay

Scandale du refus des reconnaissances en maladies professionnelles à France Telecom (communiqué du 18 Mai)

Nouvelle séance des Causeries de la BU Paris 13 le jeudi 15 Mai de 12 H 30 à 14 H autour de l'ouvrage d'Annie Thébaud-Mony "Travailler peut nuire gravement à votre santé"

 

 A V R I L

 Rapport du 30 Avril 2008 de l' Union Européenne sur la Convention de Rotterdam : le contrôle à d'autres substances dangereuses. 3 autres substances dangereuses (l'amiante chrysotile, l'endosulfan et tributyl étain) pourraient d'ici à la fin de l'année être placées sous la procédure de consentement préalable (PIC) applicable au commerce international de certains produits chimiques et pesticides dangereux. Dans un projet de décision du Conseil, la Commission européenne propose de soutenir la proposition modifiant à cet effet l'annexe III de la Convention de Rotterdam, qui sera présentée à la quatrième Conférence des Partie (du 27 au 31 Octobre prochain à Rome). Elle estime "nécessaire et souhaitable" de garantir aux pays importateurs la protection prévue par la Convention. 

Interdiction de l'amiante en Afrique du Sud (source : IBB). Selon le Ministre des affaires environnementales et du tourisme en Afrique du Sud, Marthinus van Schalkwyk, les réglementations destinées à interdire l'amiante entreront en vigueur en Avril 2008. La législation interdira l'utilisation, la fabrication, et les importations et exportations de tout type d'amiante ou de matériaux contenant de l'amiante. Des exemptions seraient seulement accordées dans des circonstances très spécifiques, et dans ce cas, elles seraient strictement contrôlées. Les pénalités pour une utilisation de l'amiante inclureraient une amende qui n'excéderait pas R100 000 et/ou emprisonnement au-dessous de dix ans. Une fois promulguée, un délai de grâce de 120 jours sera accordé afin de se débarrasser des derniers stocks. Par contre, le Ministre a été très clair en disant que les réglementations n'interdiront pas le recours aux matériaux contenant de l'amiante déjà en place comme dans les toitures ou plafonds. Progressivement, ils seront remplacés par d'autres matériaux. Van Schalkwyk a mentionné que le pays avait commencé à éliminer l'amiante dès 2003 et que par conséquent l'impact sur l'économie ne serait pas énorme. L'Afrique du Sud a extrait l'amiante dès la fin 1800 jusqu'en 2001.

Pour la première fois au Canada, un parti politique au sein du Parlement canadien appuie l'interdiction de l'amiante chrysotile et son inscription dans la liste des substances dangereuses dans le cadre de la Convention de Rotterdam. Communiqué de Ban Asbestos Canada du 17 Avril 2008

ETERNIT : PROCES D'UN DESASTRE humain et sanitaire. Dossier d'actualité amiante paru dans le n° 232 de la revue mutualiste VIVA d'Avril 2008 dont une interview de Sergio Bonetto (avocat des victimes italiennes) et Jean-Paul TEISSONNIERE (avocat de l'affaire du Clemenceau et de l'actuel dossier de plaintes au pénal déposées par les victimes du CMMP d'Aulnay)

 

M A R S
Thetford Mines au Québec annonce que sa filiale en activité, la mine Bell à Thetford Mines qui avait autorisé LAB Chrysotile à exploiter sous certaines conditions, se retrouve entre les mains d'un syndic suite à sa cessation d'activité et sa faillite. La filiale a indiqué que ses ressources financières ne lui permettent pas de continuer l' exploitation de la mine (source Mazarin Inc : annonce du 19/03/2008). Mais, à proximité, une autre mine est réouverte de sorte que l'exportation d'amiante en provenance du Canada se poursuit. D'après un article de presse, il s'avère que grâce à loi d'accès à l'information au Canada, il a été découvert en 2006 l'existence d'une sorte d'accord entre le Canada et les autres pays exportateurs d'amiante (comme la Russie et le Kirghizstan) en vue de maintenir artificiellement le prix élevé de l'amiante afin d'éviter la faillite de l'amiante canadien, en contrepartie d'un financement de l'institut du chrysotile par le Canada qui devient le propagandiste de l'amiante dans le monde. Mais, l'année dernière, le dollar canadien a augmenté considérablement augmentant par là-même le coût des produits canadiens pour les autres pays qui ne peuvent plus soutenir la concurrence. Et c'est peut-être la raison, en dépit de l'accord, de la faillite de la mine Bell à Thetfort Mines.

Des OMG (dont Ban Asbestos International) se mobilisent pour sauver la Convention de Rotterdam et obtenir l'inscription de l'amiante chrysotile sur la liste des produits dangereux (communiqué du 11 Mars 2008)

Mise en danger d'autrui : la cour d'appel de Douai vient de condamner la société Alstom, le 6 Mars 2008, à une peine de 75 000 euros d'amende (confirmant le jugement de première instance de Lille en 2006) pour avoir sciemment laissé les 300 salariés de l'usine de Lys-Les-Lannoy en contact avec de l'amiante en toute connaissance des risques de 1998 à 2001, et un ancien directeur de l'usine à 3 000 euros d'amende et 3 mois de prison avec sursis (au lieu de 9 mois avec sursis en première instance, le Tribunal ayant considéré que le directeur ne faisait que relayer la volonté de la direction, minimisant ainsi sa responsabilité). Sur ce dernier point, les salariés sont très mécontents car plus de 100 d'entre-eux sont malades de l'amiante et une dizaine décédés. A quand la mise en examen des vrais responsables de cette tragédie ? Le 14 Mars, la société Alstom Power Boilers indique qu'elle ne se pourvoira pas en cassation.

 

F E V R I E R

Intervention de Ban Asbestos le 27/02/2008 contre des pressions sur une inspectrice du travail en Corse (interventions de l'Association L611-10 auprès du Ministre et du Bureau International du Travail)

7 anciens salariés d'Alstom de Lys-Les-Lannoy, malades de l'amiante, devront passer devant un expert. Ainsi en a décidé le Tribunal qui statuera le 11 Septembre prochain (article du 16/02/2008).

Condamnations en "faute inexcusable" par la Cour de cassation pour Renault au Mans et Clemessy à Dunkerque.

Patrick ROY, Président du groupe d'études sur l'amiante et député (PS) de Denai, pense que "mieux vaut prévenir que guérir" au sujet de l'amiante (article du 16/02/2008)

Mise en examen d'un ancien médecin du travail de Ferodo-Valéo à Condé sur Noireau en Février.

Réunion internationale à Vienne en Autriche les 6 et 7 Février 2008 à laquelle a participé Annie Thébaud-Mony en tant que représentante de Ban Asbestos France.

 

J A N V I E R

Les accidentés du travail au coeur d'un texte de loi présenté au SénatMichelle Demessine et le groupe communiste au Sénat ont présenté le 22 Janvier 2008 une proposition de loi sur la santé au travail. Après cet examen constitutionnel, le texte en a passé un autre, celui des victimes de l'amiante et notamment des membres du CAPER à Thiant que la sénatrice a rencontrés (article)

Synthèse de l'étude de santé publique de l'InVS autour du CMMP d'Aulnay-Sous-Bois (Janvier 2008)

Exemple de lutte individuelle à suivre contre une décharge sauvage de déchets amiantés en Bretagne.

Proposition de loi "relative à la création d'un fonds de financement des travaux de déflocage et de décontamination des immeubles contenant de l'amiante" déposée par un député UMP en Janvier 2008. 

L'INRS a mis en ligne sur son site Internet en Janvier 2008 un livre intitulé "Situations du travail exposant à l'amiante" concernant 19 métiers avec exposition à l'amiante

Jeu de Noël dangereux vendu aux Etats Unis : "les experts : empreintes digitales" et dénoncé dans un article envoyé par l'association américaine ADAO paru le 09/01/2008 en Suisse

Comuniqués de presse : du 25 Janvier 2008 (une attaque frontale contre la retraite anticipée des travailleurs de l'amiante) et du 7 Janvier 2008 (condamnation d'une entreprise de désamiantage)

Appel à la mobilisation contre les cancers professionnels lancé par tout un réseau unissant personnalités politiques, médecins, avocats, professionnels et chercheurs en santé publique, syndicalistes, militants associatifs. Prenez-en connaissance et signer en ligne sur le site du Conseil Général du 93 ou imprimer la pétition (signatures jusqu'en Septembre 2008)